Print On Demand : Guide complet pour générer des revenus passifs sur les marketplaces 👕

 

Qu’est-ce que le Print On Demand ?

 

business model du print on demand

 

Le Print On Demand (POD) 👕 ou impression à la demande en français, est le fait de mettre en ligne des logos ou des designs personnalisés sur différents supports comme des t-shirts, des mugs, des couvertures de livres, des posters, des pochettes, des couettes… et de les vendre sur des marketplaces ou sur une boutique. Une fois qu’un client achète un design, il est imprimé et expédié directement par un fournisseur de POD : cela évite d’avoir du stock 📦et de la logistique🚚 à gérer.

Le Print On Demand existe depuis longtemps, mais il s’est réellement développé et démocratisé au cours de ces dernières années, notamment avec la multiplication des services et des fournisseurs en POD.

 

Pourquoi se lancer en Print On Demand ?

évolution des recherches sur le print on demand
évolution des recherches sur le Print On Demand à l’international depuis 2016 – Google trends

 

Le Print On Demand est une très bonne opportunité pour lancer son propre business et générer des revenus en ligne.

Il est très facile de se lancer avec peu ou pas d’investissement au départ, sans prendre trop de risque, contrairement à d’autres business. Sans compter sur les nombreux  fournisseurs et services qui existent et continuent à se développer, ce qui facilite encore plus le fait de se lancer en Print On Demand.

Comme le montre l’outil gratuit Google Trends, la requête “Print On Demand” connaît une progression constante depuis 2018, ce qui signifie qu’il est intéressant de se lancer dessus et que le POD connaîtra de très beaux jours devant lui.

PACK OFFERT +100 NICHES RENTABLES 👕

Qui peut se lancer en Print On Demand ?

 

N’importe qui peut se lancer en Print On Demand, même  si l’on pourrait croire à première vue que cela s’adresse exclusivement aux designers, en réalité, c’est à la portée de tout le monde, que vous soyez :

  • Entrepreneur
  • Salarié
  • Étudiant
  • Femme au foyer
  • Influencer
  • Youtubeur
  • Dropshipper
  • Artiste
  • Blogueur…

Ce business est véritablement accessible à n’importe quel type de profil : quels que soient votre budget et vos compétences, vous pouvez vous lancer. Il vous suffit seulement de posséder un ordinateur et une connexion internet.

 

Quel statut juridique pour vendre en POD ?⚖

 

Le choix du statut juridique dépend évidemment de chaque projet et de chaque profil. Dans les faits, n’importe quel statut peut convenir pour se lancer en POD. En France par exemple, vous pouvez très bien vous lancer avec le statut de micro-entrepreneur, ou choisir une autre forme d’entreprise ou de société.

Note : pour toute information relative à ce sujet, il convient de se rapprocher d’une personne professionnelle et compétente.

 

Avantages et inconvénients du Print On Demand

 

Comme n’importe quel business, le POD a de nombreux avantages et  inconvénients. Il est donc important de les connaître avant de vouloir se lancer.

 

Les avantages du Print On Demand 👍

 

  • Facile à mettre en place : il suffit de créer des designs et de le mettre en ligne sur les marketplaces, ou bien sur sa propre boutique en ligne.
  • Pas ou peu d’investissements de départ : Il est très facile de tester rapidement son projet sans se ruiner et de tester une plusieurs niches.
  • Possibilité de personnaliser ses produits à l’infini : il est possible de se différencier de ses concurrents et de construire une marque originale et unique.
  • Large choix de produits et de fournisseurs : Il existe un nombre quasi illimité de produits personnalisables. De plus, pas mal de fournisseurs permettent de personnaliser et de brader les colis, ce qui est intéressant dans le cas de la création de sa propre boutique.
  • Processus de gestion et d’expédition des commandes est entièrement sous-traité et automatisé.
  • Délais de livraison rapide : en général, il faut compter moins d’une semaine si l’on travaille avec un fournisseur en France, et jusqu’à 15 jours avec un fournisseur étranger.
  • Business facilement automatisable : ce qui veut dire que l’on peut y consacrer peu de temps ou même le dupliquer facilement.
  • Possibilité de générer des revenus passifs : avec les marketplaces, il est possible de toucher tous les mois des commissions de manière automatique et cela, pendant plusieurs années.

 

Les inconvénients du Print On Demand 👎

 

  • Marges faibles : de manière générale, les marges en POD restent plus faibles par rapport à d’autres business comme le Dropshipping avec Aliexpress.
  • Faible barrière à l’entrée : étant donné que n’importe qui peut se lancer en POD, la concurrence y est par conséquent plus rude. Cependant, il reste encore énormément de place et de niches totalement inexploitées.
  • Dépendance vis-à-vis des fournisseurs : qu’il s’agisse du type ou de la qualité des produits, des délais de livraison… on reste dépendant des fournisseurs. Il faut donc bien sélectionner celui ou ceux avec lesquels on souhaite travailler.
  • Les résultats intéressants mettent du temps à arriver : dans le cas où l’on vend sur les marketplaces, il faut souvent attendre plusieurs semaines voire plusieurs mois avant d’obtenir des résultats vraiment satisfaisants. Mais vu le faible coût d’investissement et le temps nécessaire à y consacrer, le POD demeure tout de même un business intéressant où se lancer lorsque l’on souhaite générer des revenus passifs.

 

Quand vendre en Print On Demand ?

Trimestres Print On Demand

 

En Print On Demand, il est possible de vendre tout au long de l’année, peu importe le jour, le mois ou la saison.

De manière générale, la plupart des ventes interviennent typiquement durant 2 périodes de l’année :

  • À Noël (Novembre-Décembre) : aussi connu sous le nom de Q4 (Quarter 4 en anglais, pour désigner le trimestre 4 de l’année). C’est véritablement la période la plus lucrative en POD et dans le E-commerce, de manière générale. Durant cette période, les gens s’empressent pour acheter leurs cadeaux.  Ce qui est intéressant à mentionner, c’est que d’année en année, le nombre de ventes ne cesse d’augmenter pendant Noël.
  • Fête des Pères (juin) : aussi appelé Q2. Durant cette période, les personnes offrent des cadeaux à leurs pères, grands-pères…

Attention, cela ne veut pas dire que vous ne vendrez pas au cours des autres périodes ou mois de l’année, vous arrivez évidemment à vendre, mais gardez juste à l’esprit que les moments les plus profitables sont à Noël et pendant la fête des Pères. Donc, la bonne stratégie à mettre en place est de bien se préparer pour ces 2 événements en particulier.

💡Conseil : Au cours de ces périodes, il peut être intéressant dans certains cas de recourir à de la publicité, afin de booster encore plus ses ventes.

 

Où vendre ses designs en Print On Demand ?

 

Il existe principalement 2 différentes manières de vendre en POD :

  • Vendre sur les marketplaces (marketplaces POD et marketplaces généralistes)
  • Vendre sur sa propre boutique (boutique intégrée à une marketplace ou avec sa propre boutique)

Chaque méthode a ses spécificités ainsi que ses avantages et inconvénients.

 

Vendre sur les Marketplaces

 

Globalement, il existe 2 types de Marketplaces :

 

Les marketplaces POD

 

C’est l’idéal pour débuter en POD et générer des revenus passifs sans prendre de risque ni investir le moindre argent. L’inscription y est gratuite. Il suffit par la suite de mettre en ligne ses designs sur une ou plusieurs marketplaces de son choix. Ensuite, lorsqu’un client achète l’un de vos designs, vous n’avez rien à faire : c’est la marketplace qui s’occupe de l’impression, de l’expédition et même du SAV, puis, elle vous reverse une commission au passage, qui va dépendre du produit et de la marketplace, mais généralement vous touchez entre 3 à 5€ par produit.

L’avantage de cette méthode, c’est que vous profitez totalement de la visibilité et du trafic de la marketplace et de ses promotions. De plus, une fois que vous avez posté votre design, vous n’aurez littéralement plus rien à faire à part attendre de toucher vos commissions.

Toutes les marketplaces POD ont plus ou moins le même principe de fonctionnement, mais chacune a tout de même ses spécificités. De plus, certains types de designs peuvent très bien se vendre sur l’une et moins sur d’autres. Certaines bénéficient d’une meilleure visibilité sur les moteurs de recherche ou bien sont plus adaptées à un pays, par rapport à d’autres. Il est donc important de bien garder cela en tête.

 

Liste des principales marketplaces POD

 

marketplaces print on demand

 

  • Merch by Amazon : c’est la marketplace d’Amazon dédiée à  l’impression à la demande (à ne pas confondre avec Amazon Seller Central ou Amazon FBA). L’inscription y est gratuite, mais aussi très sélective, c’est-à-dire que c’est Amazon qui décide de valider ou non les demandes d’inscription, ainsi que les designs mis en ligne. Les règles sont assez strictes. Par ailleurs, la marketplace bénéficie d’une très forte notoriété, car tout le monde connaît et fait confiance à Amazon. C’est d’ailleurs très certainement la marketplace qui offre le meilleur potentiel de ventes en POD.

 

  • Spreadshirt : cette marketplace est très simple d’utilisation et aussi très connue, elle bénéficie d’un fort trafic qualifié, de produits de qualité, d’une livraison rapide et d’un bon positionnement sur les moteurs de recherche. Il s’agit d’une des marketplaces les plus intéressantes afin de se lancer en POD en France et en Europe.

 

  • Redbubble : si l’on ne prend pas en compte Merch by Amazon, Redbubble est l’une des marketplaces POD avec le plus de trafic dans le monde. Ses clients et vendeurs sont majoritairement anglophones et la concurrence y est assez accrue. Cependant, c’est moins le cas sur le marché francophone où il y a encore de la place à prendre.

 

  • Tostadora : c’est une marketplace espagnole, un peu sous-exploitée, mais elle est vraiment intéressante et prometteuse, d’autant plus qu’elle se positionne bien sur Google. La livraison est rapide et le trafic est tout de même intéressant, notamment sur le marché français.

 

  • Zazzle : c’est une autre marketplace très connue, notamment sur le marché anglophone. Zazzle bénéficie d’un trafic important et d’un bon référencement sur les moteurs de recherche. Ce qui caractérise aussi Zazzle par rapport aux autres marketplaces, c’est son très large catalogue de produits et son système d’affiliation. Le seul défaut de cette marketplace est qu’elle n’est pas très intuitive.
  • Teezily : c’est une marketplace française, sa particularité principale est qu’elle offre les commissions les plus intéressantes par produit (plus de 10€ par vente), c’est aussi à ma connaissance l’une des seules marketplaces qui permet de récolter les emails de ses clients. Elle dispose également d’un système d’affiliation intéressant et un bon nombre d’options de marketing. Quant à son catalogue produit, il est très bien garni.
  • Tunetoo : c’est une marketplace française offrant des produits qualitatifs et une livraison rapide. Tunetoo est très bien positionnée sur les moteurs de recherche, mais sa particularité est que c’est à la fois une marketplace et un fournisseur POD. C’est-à-dire qu’il est possible d’y synchroniser sa propre boutique, par exemple avec Shopify.
  • Teespring : cette marketplace est parfaitement adaptée aux créateurs de contenus ou aux personnes ayant une audience. Par exemple, elle permet à certains youtubeurs d’afficher des produits juste en dessous de leurs vidéos. Cette plateforme n’est pas forcément recommandée pour les débutants ou pour ceux qui souhaitent générer des revenus passifs, car Teespring ne met pas trop en avant les nouveaux produits sur sa marketplace, mais préfère promouvoir via de la publicité les designs qui se vendent déjà. Cela signifie qu’au début, il faut faire soi-même la promotion de ses produits ou apporter soi-même du trafic.
Autres marketplaces POD
  • Teepublic
  • Society 6
  • Threadless
  • Fine Art America,
  • etc.
visites mensuelles marketplaces print on demand
Visites mensuelles par marketplace POD selon le site similarweb (Septembre 2021)
Top 5 des meilleures marketplaces POD pour générer des revenus en ligne en France

 

  • Merch by Amazon
  • Spreadshirt France
  • Tostadora
  • Redbubble
  • Zazzle

 

Avantages et inconvénients des marketplaces POD

 

Avantages des marketplaces POD 👍

 

  • Inscription gratuite
  • Peu ou pas d’investissements nécessaires, pas de stocks
  • Possibilité de s’inscrire et de vendre sur plusieurs marketplaces en même temps
  • Idéales pour générer des revenus passifs
  • Possibilité d’automatiser la mise en ligne sur les marketplaces
  • Possibilité de profiter du marketing mis en place par les marketplaces
  • Pas besoin de gérer l’impression, l’expédition et le service client

 

Inconvénients des marketplaces POD 👎

 

  • Pas possible de créer sa propre marque
  • Dépendance totale vis-à-vis des marketplaces et de leurs règles
  • Concurrence élevée
  • Résultats intéressants souvent longs à venir : au bout de plusieurs semaines ou plusieurs mois
  • Nécessité de créer et mettre en ligne beaucoup de designs pour avoir des résultats
  • Pas possible de récupérer les emails des clients

 

Les marketplaces généralistes

 

Un peu moins connues, mais aussi moins accessibles, les marketplaces généralistes offrent une excellente opportunité de vendre des produits en Print On Demand. À la différence des marketplaces POD, celles-ci bénéficient d’un trafic et d’une notoriété bien plus importante.

 

Liste des principales marketplaces généralistes 📃
  • Amazon
  • Cdiscount
  • Etsy
  • Ebay
  • Wish
  • Rakuten

 

Si les marketplaces généralistes vous permettent de profiter d’une énorme visibilité, elles ne s’occupent ni de l’impression ni de l’expédition des produits. Par conséquent, afin de pouvoir vendre dessus, il va falloir se connecter et sous-traiter toute cette partie à un fournisseur externe. De plus, il va également falloir s’occuper du service client, mais également reverser une commission (entre 10 à 20%) sur chaque vente à la marketplace (et) ou payer un abonnement mensuel.

En gros, lorsqu’un client achète l’un de vos produits sur la marketplace, vous toucherez directement le prix de vente (chiffre d’affaires) déduit de la commission prélevée par la marketplace. Ensuite, le fournisseur externe que vous aurez lié à votre compte sur la marketplace s’occupera automatiquement de l’impression et de l’expédition du produit et vous prélèvera, au passage, les coûts liés à l’achat et à l’impression de votre produit.

Ce qui est bien, c’est que tout cela est automatisé : vous recevez une notification de la part de la marketplace lorsqu’une commande est réalisée et une autre de la part du fournisseur pour le traitement et l’envoi de la commande. Du coup, chaque vente vous apportera plus de marges sur une marketplace généraliste par rapport à une marketplace POD. Par contre, il y aura un peu plus de travail à faire (connecter la marketplace au fournisseur, s’occuper du SAV) et aussi plus de coûts à prévoir (abonnement et commissions à payer à la marketplace, prix d’achat des produits chez le fournisseur).

 

Liste des principaux fournisseurs pour les marketplaces généralistes 📃

 

Comme vous l’avez compris, si vous souhaitez vendre sur les marketplaces généralistes, il sera obligatoire d’avoir un fournisseur qui s’occupera du traitement et l’impression des commandes ainsi que de la livraison vers vos clients.

Pour vous aider dans votre choix, voici une liste des principaux fournisseurs POD compatibles avec les marketplaces généralistes :

  • Printful
  • Printify
  • Tunetoo
  • T-pop
  • Gooten
  • Dropshipprint

Vous trouverez plus de détails au sujet de ces fournisseurs dans la suite de cet article.

Note: si vous décidez de vendre sur les marketplaces POD ou généralistes, les commissions que vous percevrez seront considérées comme étant de l’achat revente.

Avantages et inconvénients des marketplaces généralistes 

 

Avantages des marketplaces généralistes 👍

 

  • Trafic et marges plus importants par rapport aux marketplaces POD
  • Très forte notoriété
  • Possibilité de s’inscrire et de vendre sur plusieurs marketplaces généralistes en même temps
  • Possibilité d’automatiser la mise en ligne des designs
  • Pas besoin de gérer l’impression et l’expédition des produits, car elle est sous-traitée à un fournisseur
  • Pas de stocks à gérer

 

Inconvénients des marketplaces généralistes 👎

 

  • Gestion du SAV
  • Nécessité de lier son compte à un fournisseur de Print On Demand
  • Commissions prélevées sur chaque vente
  • Dans certains cas, il faut payer un abonnement mensuel ou des frais pour la mise en ligne de ses designs
  • Concurrence un peu élevée
  • Dépendance vis-à-vis des marketplaces et de leurs règles

 

Note: les marketplaces POD et généralistes ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients, mais il est tout à fait possible de vendre sur les deux. Pour les débutants et les personnes qui ont très peu de budgets, l’idéal reste tout de même les marketplaces POD.

 

Vendre sur sa propre Boutique en ligne

 

Vendre sur une boutique est l’idéal lorsque l’on a une audience ou lorsque l’on souhaite développer une marque. Là encore, il existe différents types de boutiques :

 

Boutique intégrée à une marketplace de POD

 

C’est l’idéal si vous possédez déjà une audience (page ou groupe Facebook, chaîne YouTube, compte Instagram, blog), que vous souhaitez monétiser en vendant des produits en Print On Demand.

 

boutique intégrée spreadshirt

 

L’avantage principal est que c’est très rapide à mettre en place, même si vous n’avez pas de compétences. Vous aurez la possibilité d’héberger gratuitement votre propre boutique directement sur une des marketplaces POD qui le permettent comme : Spreadshirt Teespring, Zazzle, Teezily, Redbubble…).

Généralement, lorsque vous créez une boutique, votre nom de domaine ressemblera à ceci :

nomdemaboutique.nomdelamarketplace.fr ou nomdemaboutique.nomdelamarketplace.com

 

Si vous souhaitez avoir votre propre nom de domaine totalement personnalisé, sachez que certaines marketplaces comme Teezily permettent pour quelques euros par an de créer votre boutique avec votre propre nom de domaine. Ainsi, vous obtiendrez quelque chose qui ressemblera à ceci :

nomdemaboutique.fr

nomdemaboutique.com

nomdemaboutique.store

…etc.

Dans tous les cas, vous pourrez personnaliser votre boutique avec votre logo et votre bannière d’accueil. Vous pourrez aussi gérer les menus les catégories/collections comme vous le souhaitez.

 

boutique intégrée Teezily

 

 

La marketplace mettra à votre disposition ses produits (T-shirts, mugs, pulls…) sur lesquels vous pourrez mettre en ligne vos designs et les vendre au prix que vous désirez.

Une fois qu’un client aura passé une commande, c’est la marketplace qui se chargera du traitement de l’impression et de l’envoi du produit chez le client. C’est aussi la marketplace qui se chargera des retours et du SAV, en cas de problème.

Si cette solution est très rapide à mettre en place et qu’elle offre des commissions assez intéressantes, elle ne permet pas de bénéficier du trafic de la marketplace. Il sera donc de votre devoir d’amener du trafic sur votre boutique. C’est pour cette raison que cette solution convient mieux à ceux qui ont déjà une audience ou aux personnes souhaitant tester une niche rapidement, avec de la publicité payante. Autre point négatif, vous serez très limité en termes de personnalisation et de fonctionnalités, vu que votre site sera hébergé chez la marketplace.

💡Conseil: Il est tout à fait possible de vendre à la fois sur les marketplaces et sur sa propre boutique. Si vous remarquez que certains de vos produits se vendent beaucoup sur une marketplace, vous pouvez très bien les ajouter à une boutique et en faire la promotion avec de la publicité payante afin de générer des marges plus importantes lors de la vente de vos produits.

 

Avantages des boutiques intégrées 👍

 

  • Marges plus importantes par rapport aux marketplaces
  • Pas de stock ni d’impression ni de logistique à gérer
  • Les clients vous appartiennent, car vous pouvez récupérer leurs emails
  • Plus de liberté
  • Possibilité de développer une marque ou de monétiser une audience
  • Possibilité de tester rapidement une niche

 

Inconvénients des boutiques intégrées 👎

 

  • Dépendance vis-à-vis du fournisseur : qualité des produits, délais de traitement et d’expédition
  • Besoin d’apporter son propre trafic
  • Nécessite un peu plus d’investissement pour la publicité surtout lorsque l’on n’a pas d’audience
  • Personnalisation de la boutique très limitée

 

Boutique Personnalisée (Shopify, Woocommerce, Wix…)

 

C’est idéal pour les personnes qui souhaitent développer une marque et un vrai business sur le moyen et long terme.

Cette manière de vendre en POD est celle qui offre le plus de liberté, le plus de contrôle sur votre business, mais aussi le plus de marges. Cependant, c’est la méthode la plus coûteuse et elle peut nécessiter un peu plus de temps par rapport à une boutique sur une Marketplace.

Pour créer votre propre boutique, il existe de nombreux services d’édition de site en ligne comme : Shopify, Woocommerce, Wix, Magento,  Prestashop…

 

ouvrir une boutique Shopify

 

Vous allez devoir créer vos designs et les mettre en ligne sur l’application ou le site d’un fournisseur, puis les synchroniser à votre boutique (cela se fait en quelques clics). Dès lors, que vous recevez une commande, votre fournisseur se chargera automatiquement de traiter les commandes et de les expédier chez vos clients.

Vous serez en quelque sorte l’intermédiaire entre votre fournisseur et vos clients. Par conséquent, vous devrez assurer par vous-même le SAV et l’acquisition du trafic sur votre site.

Pour se lancer, il faudra obligatoirement avoir un certain budget et un minimum de compétences (création de site, référencement naturel, réseaux sociaux, publicité, gestion clientèle…).  Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il sera primordial de proposer un site professionnel et rassurant avec des visuels de qualité, afin d’augmenter la valeur perçue de vos produits. Il sera également plus qu’indispensable de bien prendre le temps de choisir son fournisseur.

 

Note : Lorsque vous vendez des produits sur votre propre boutique, le chiffre d’affaires que vous percevrez est considéré comme étant de l’achat/revente.

💡Conseil : À moins d’avoir déjà une forte notoriété, je vous conseille fortement de partir sur une boutique thématique ou de se spécialiser dans une niche bien précise, car il sera plus facile de vous adresser à votre audience avec des messages adaptés et vous pourrez vous positionner plus facilement sur les moteurs de recherche, surtout si votre niche est peu concurrentielle.  Dites-vous bien que si vous optez pour une boutique généraliste qui s’adresse à un tout le monde, vous serez en concurrence avec les gros sites d’e-commerce comme Amazon, Etsy, Spreadshirt, Redbubble… autant vous dire que vous n’aurez aucune chance !

 

Avantages d’une boutique personnalisée  👍

 

  • Marges plus importantes
  • Possibilité de développer une marque solide sur le long terme
  • Plus de libertés sur son business
  • Possibilité de personnaliser son site comme on le souhaite
  • Possibilité de proposer les prix que l’on souhaite
  • Gestion totale de sa stratégie SEO et Marketing
  • Possibilité de récolter les emails de ses clients afin de leur proposer des offres adaptées et ainsi, augmenter ses ventes

 

Inconvénients d’une boutique personnalisée 👎

 

  • Pas adapté aux personnes qui souhaitent générer des revenus passifs
  • Investissement de départ important en temps et en argent
  • Nécessité d’apporter soi-même du trafic sur son site
  • Nécessité d’avoir un minimum de compétences (création de sites, SEO, marketing, emailing, publicité, réseaux sociaux, SAV…) ou de bien s’entourer.
  • Risque d’échec assez important si l’on ne met pas en place les bonnes stratégies

 

Liste des principaux fournisseurs en POD 📃

 

Lorsqu’on lance sa propre boutique, il est vraiment primordial de sélectionner un bon fournisseur avec lequel travailler.

Voici une liste des principaux fournisseurs en POD :

  • Printful
  • Tunetoo
  • Printify
  • Tpop
  • Dropshiprint
  • SPOD
  • Teezily plus

 

fournisseur printful

 

Printful : c’est l’un des fournisseurs les plus populaires en Print On Demand. Ce fournisseur possède plusieurs ateliers dans le monde, il propose un vaste choix de produits de bonne qualité et à des prix corrects.

Printful offre la possibilité de mettre en valeur et de personnaliser ses commandes afin d’offrir une très bonne expérience à ses clients, notamment à l’aide de pack ins (coupons, flyers, cartes de visite…) et de factures personnalisées. Printful propose des délais de livraison rapides (moins d’une semaine pour la France) et un service client réactif.

Types d’impression : numérique directe (DTG), broderie, sublimation.

Intégrations : Shopify, Woocomerce, Wix, Prestashop, Squarespace, Bigcommerce, Etsy, Amazon, Ebay, Wish…

 

fournisseur printify

 

Printify : sa particularité est que c’est une marketplace de fournisseurs, ce n’est donc pas Printify qui s’occupe de l’impression des produits, mais l’un des nombreux fournisseurs présents sur la marketplace. Le choix des produits est aussi large que chez Printful, mais les prix sont généralement moins chers chez Printify. Quant aux délais de livraison, ils dépendent de chaque fournisseur présent sur Printify. Comptez moins d’une semaine pour une livraison en France ou à partir d’un entrepôt situé en Europe.

Enfin, comme tous les autres fournisseurs, l’inscription et l’utilisation des services de Printify sont totalement gratuites. Cependant, Printify propose également un plan entreprise et un plan premium, plus adaptés aux professionnels disposant de plus de 5 boutiques par compte et réalisant plusieurs ventes par jour. L’avantage de ces plans payants est qu’ils permettent de bénéficier d’une réduction de 20% sur tous les produits du catalogue.

Intégrations : Shopify, Woocomerce, Wix, Prestashop, Bigcommerce, Etsy, Ebay

 

fournisseur tpop

 

Tpop : ce fournisseur est basé en France, il est très engagé sur le plan écologique. D’ailleurs, la plupart des produits proposés dans leur catalogue sont conçus à base de textile en coton biologique et à partir de matériaux recyclés. Quant aux emballages, ils sont entièrement en papier et en carton recyclé.

Le choix des produits est moins important par rapport à d’autres fournisseurs comme Printful, mais il reste largement suffisamment pour se lancer dans le Print On Demand. Les prix des produits de par leur composition sont un peu élevés notamment pour les textiles, mais la qualité d’impression est excellente. La livraison, quant à elle, est très rapide (moins d’une semaine en France).

Enfin, Tpop propose pas mal d’options de personnalisation au niveau des emballages et des bons de livraison (logo et messages personnalisés sur le bon de livraison, stickers, ajout des réseaux sociaux sur le bordereau de commande, marquage du col..) c’est un point positif pour le Branding et le renforcement de l’expérience client.

Types d’impression : numérique directe (DTG), sublimation.

Intégrations : Shopify,Woocomerce,Etsy, API.

 

fournisseur dropshipprint

 

Dropshipprint : c’est un autre fournisseur français basé à Orléans. Dropshipprint propose des impressions d’excellente qualité. Le catalogue produit est bien complet avec un large choix de textiles et de marques, et les prix sont intéressants et compétitifs notamment au niveau des t-shirts.  Vu que l’atelier est en France, les délais de livraison sont donc très rapides, il faut compter 5 jours maximum pour une commande livrée en France, ce qui est quasi imbattable. Côté service client, Dropshipprint est très réactif.

Enfin, la plateforme propose à partir d’une certaine quantité de ventes, la possibilité d’ajouter une étiquette personnalisée aux vêtements, ainsi que des flyers à l’intérieur des colis, c’est l’idéal lorsque l’on souhaite donner une meilleure image de marque à ses clients.

Types d’impression : numérique (DTG) et broderie.

Intégrations : Shopify, Woocomerce, Wizishop, Magento, Amazon, Cdiscout, Ebay, Rakuten, Etsy

 

fournisseur tunetoo

 

Tunetoo : C’est à la fois une marketplace POD et un fournisseur. Tunetoo est basé en France près de Bordeaux. La plateforme propose un catalogue avec énormément de choix en termes de vêtements et d’accessoires, à des prix corrects.

Les délais de production et de livraison sont assez courts (moins d’une semaine vers la France) et Tunetoo se charge d’envoyer automatiquement un email à vos clients avec un numéro de suivi. Quant au SAV, il est très rapide.

Enfin, Tunetoo permet de personnaliser les bons de livraison avec son propre logo ou un message de remerciement qu’il inclut dans les colis que recevront les clients.

Types d’impression : impression digitale, sublimation,impression flex, broderie.

Intégrations : Shopify, Woocomerce, Amazon

 

fournisseur teezily plus

 

Teezily plus : ce service est proposé par la marketplace Teezily, le catalogue produits est très intéressant et de bonne qualité, les prix des produits sont hyper compétitifs et les délais de production et de livraisons rapides (6 à 8 jours ouvrés en Europe), l’application est un peu moins facile à utiliser par rapport aux autres fournisseurs et les options de Branding sont très limités. Hormis cela, Teezily plus reste un fournisseur très intéressant.

Types d’impression : numérique directe (DTG), broderie, sublimation.

Intégrations : Shopify, Woocommerce, Wix, CSV.

 

fournisseur SPOD

 

SPOD : ce service est proposé par la marketplace Spreadshirt depuis janvier 2019, la qualité d’impression est de haute qualité et le catalogue produits est très large, ce qui est en fait l’un des atouts majeurs de ce fournisseur. Les prix sont corrects et les délais de livraison très courts (moins d’une semaine). Quant à l’application, elle est très simple à utiliser, mais, malheureusement, ce service n’offre pas à ce jour  de numéro de suivi de commande.

Types d’impression : numérique directe (DTG), broderie, Flex.

Intégrations : Shopify, Woocommerce, Magento, Amazon, Etsy, eBay.

 

Comment bien choisir son fournisseur en POD ? 🖨

 

Voici une liste de critères indispensables à prendre en compte lors du choix d’un fournisseur en Print On Demand :

  • Le prix des produits
  • Les délais de livraison (moins de 15 jours dans l’idéal)
  • La qualité et la rapidité du SAV ainsi que la gestion des retours
  • Le type et la qualité d’impression
  • Le degré de personnalisation des produits
  • Le catalogue produit

💡Conseil : Lors du choix du fournisseur pour votre boutique, il est fortement conseillé de tester la qualité des produits et les délais de livraison. Pour cela, vous pouvez simplement commander un ou plusieurs échantillons chez votre fournisseur : certains fournisseurs comme T-pop proposent des réductions sur les échantillons.

Il peut être aussi intéressant de tester la réactivité du SAV de votre fournisseur, vous pouvez par exemple les solliciter par chat, ou par email, en leur posant une question banale, de type : “que faire en cas de retour de la part d’un client ?” le but sera juste de voir en combien de temps vous obtenez une réponse et que vaut la qualité du support.

Attention certains fournisseurs proposent des catalogues de produits très vastes, mais cela ne veut pas dire qu’ils les possèdent en stock. En effet, dans de nombreuses situations, ils se ressourcent eux-mêmes auprès d’autres fournisseurs.

Enfin, veillez à ce que votre fournisseur fournisse à vos clients un numéro de suivi de colis.

 

Les différents types d’impression 🧵

 

Passons rapidement en revue les différents types d’impression proposés par les fournisseurs de POD :

  • L’impression numérique directe (DTG)
  • La broderie
  • La sérigraphie
  • Le flocage

L’impression directe sur ou Impression Direct to Garment (DTG), consiste à jeter de l’encre sur les textiles de manière fine et précise. Ce type d’impression est très rapide et permet d’obtenir des rendus impeccables.

La broderie consiste à passer des fils à l’aide d’une aiguille ou d’un crochet sur un tissu à grande vitesse, de manière très minutieuse.

La sérigraphie consiste à déposer son textile sur une presse et par-dessus lequel on place un pochoir (cadre de sérigraphie), dans lequel on place un motif (texte ou visuel) par-dessus lequel on met de l’encre qui sera répartie sur toute la surface du cadre.

Le flocage quant à lui, est très utilisé pour les textiles dans le domaine sportif comme pour les maillots de football, il est réalisé à l’aide d’un rouleau flex sur lequel on imprime un motif. Ce dernier est ensuite découpé, puis collé sur du textile sous l’effet d’une forte pression.

 

Vendre dans son propre atelier

 

Cette méthode est semblable à celle où l’on crée sa propre boutique en ligne. La seule différence, c’est que l’on gère aussi la partie impression et expéditions des commandes. Cela nécessite d’avoir un stock de produits, mais aussi de prévoir d’importants investissements financiers pour le matériel d’impression, les produits vierges et éventuellement pour payer le loyer de votre local/bureau. Il va falloir prévoir du temps si vous vous occupez vous-même de l’atelier, ou alors prévoir des frais si vous embauchez du personnel.

 

Avantages de vendre dans son propre atelier 👍

 

  • Contrôle total sur son Business de Print On Demand
  • Marges très importantes
  • Délais de livraison courts
  • Possibilité de se créer une activité à temps plein
  • Possibilité de proposer ses services d’impression à d’autres entreprises ou particuliers

 

Inconvénients de vendre dans son propre atelier 👎

 

  • Investissement très important en temps et en argent
  • Gestion du stock
  • Trop de responsabilités
  • Pas adapté aux débutants ni aux personnes qui souhaitent générer des revenus passifs

 

Vendre en affiliation

 

Il est également possible de promouvoir des produits sans avoir à les créer (les produits d’autres personnes) et de générer des commissions sur chaque vente générée.

Pour cela, il suffit de s’inscrire aux programmes d’affiliations sur les marketplaces lorsqu’elles en proposent, puis de promouvoir les produits de son choix idéalement sur les réseaux sociaux ou sur sa propre boutique. C’est une méthode très facile à mettre en place pour générer des revenus en ligne.

 

affiliation teezily

 

Exemples de programmes d’affiliation en Print On Demand :

  • Teezily : commission par vente = 80%
  • Teepublic: commission par vente = 11 à 31%
  • Zazzle: commission par vente = 15%
  • Redbubble: commission par vente = 10%
  • Tostadora: commission par vente = 10%

 

Avantages de vendre en affiliation 👍

 

  • Très simple à mettre en place, très peu de travail à fournir
  • Pas besoin de créer ni de mettre en ligne des designs
  • Idéal lorsque l’on dispose déjà d’une audience
  • Possibilité de générer des revenus passifs

 

Inconvénients de vendre en affiliation 👎

 

  • Commissions très faibles
  • Nécessité de faire plusieurs ventes afin de toucher des revenus intéressants
  • Dépendance vis-à-vis du programme d’affiliation et des règles de la marketplace

 

Les étapes à suivre pour générer des revenus passifs en Print On Demand 💰

vivre du print on demand

 

Dans cette partie, nous allons voir tout le processus à suivre afin de générer des revenus passifs en Print On Demand. Pour cela, nous allons principalement nous intéresser aux marketplaces POD.

Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas possible de gagner de l’argent avec les autres méthodes comme avec la création de sa propre boutique, bien au contraire, et d’ailleurs, les marges y sont plus intéressantes, mais c’est tout simplement parce qu’il faut s’en occuper au quotidien (acquisition de trafic, réseaux sociaux, service client …). Du coup, elles ne sont pas compatibles avec l’idée de générer des revenus passifs même il est possible de déléguer et d’automatiser certaines tâches.

 

Afin de pouvoir générer des revenus passifs avec les marketplaces, voici les 3 étapes indispensables à suivre :

  • Trouver des idées de designs rentables 🔍
  • Créer ses designs 🎨
  • Mettre en ligne ses designs 🖥

 

processus print on demand revenus passifs

 

Cela peut paraître simple dit comme cela. Pourtant, c’est tout ce que vous devez appliquer afin de réussir à générer des revenus passifs, le plus dur n’est pas de savoir cela, mais de l’appliquer de manière régulière et de s’y tenir.

Ceci étant dit, intéressons-nous maintenant plus en détail à chacune de ces 3 étapes.

 

Quels types de designs vendre pour être rentable ?

 

Quels produits vendre sur les marketplaces POD ?

 

Avant de voir quels types de designs il est préférable de vendre en POD, voyons d’abord quels types de produits sont les plus vendus.

Top 5 des produits les plus vendus en POD

  • Le t-shirt
  • Le mug ou la tasse
  • Le sweat à capuche ou le hoodie
  • Le tote bag
  • Les stickers

Si vous devez faire un choix, focalisez-vous sur ces produits. Après, rien ne vous empêche d’en vendre d’autres.

 

Quels types de designs fonctionnent en POD ? ✔

PACK OFFERT +100 NICHES RENTABLES 👕

Lorsque l’on se lance en POD, il est vraiment primordial de connaître quels sont les designs qui fonctionnent et qui se vendent bien. Voici le genre de designs à privilégier à tout prix sur les marketplaces :

  • Les Designs avec un texte simple ou ceux qui contiennent du texte avec un visuel simple (attention, un design simple ne fait pas référence à un design de qualité médiocre). Non seulement ils sont très faciles à comprendre et très recherchés par les clients, mais en plus de cela ils sont facilement référençables sur les marketplaces. Inutile de perdre son temps à faire des designs trop complexes.

 

design texte je peux pas j'ai piscine tostadora

 

  • Les designs qui font référence à de l’humour (famille, anniversaire…) ou à une niche spécifique, par exemple : les motards, les chats, les gamers… Dans le premier cas, il s’agit de designs qui sont achetés par des personnes qui souhaitent faire un cadeau à quelqu’un ou pendant une occasion précise  (fête des Pères, anniversaire…), tandis que dans le deuxième cas, c’est souvent la personne elle-même qui désire s’offrir le design afin de montrer à tout le monde qu’elle est fière d’appartenir à une communauté (végan, LGBT…) .

 

niche végan spreadshirt

 

 

L’avantage de faire des designs dans une niche ou une thématique précise, c’est que vous avez la possibilité de vous adresser à une audience bien ciblée avec un texte adapté. Plus la niche est petite, moins la concurrence est rude. Pour les grosses niches comme la niche des papas ou des chats, autant vous dire qu’il y a déjà trop de concurrence, donc il vaudra mieux dans ce cas s’intéresser à une sous-niche par exemple : papa barbu, papa au rhum.

 

sous niche papa rhum spreadshirt

 

Un autre avantage avec les niches, c’est qu’il est possible de les combiner entre elles pour obtenir une cross niche (terme anglais). C’est une manière d’affiner son audience et cela peut être très puissant. Certes, vous réduisez le nombre de clients potentiels intéressés par vos designs, mais ceux qui le sont, auront de très grandes chances de convertir, puisqu’ils se sentiront privilégiés et auront le sentiment que votre design s’adresse uniquement à eux.

Exemple de cross niche :

  • Chat + café
  • Chat + maman

 

cross niche maman chat

 

Design Evergreen vs Tendance

 

Il est important de connaître ces 2 notions, car vous remarquerez que sur les marketplaces, tous les designs sont soit de type evergreen, soit de type tendance.

Un design de type evergreen est un design faisant référence à une niche plutôt intemporelle. Ce type de design est susceptible de se vendre tout au long de l’année (chien, gaming, pizza…).

 

niche evergreen anniversaire 18 ans spreadshirt
Niche evergreen anniversaire 18 ans

 

Un design de type tendance est un design faisant référence à un événement ponctuel ou saisonnier.

Saisonnier : Halloween, Noël

Ponctuel : Euro 2020

 

niche tendance élections américaine 2020 redbubble
niche tendance élections américaine 2020

 

Avant de se lancer dans la recherche et la création de designs, il est essentiel de savoir si l’on veut s’orienter sur des designs evergreens ou sur des designs tendance, voire les 2 en même temps.

 

trends vs evergreen

 

Les designs tendances ont l’avantage d’être susceptibles de générer beaucoup plus de ventes à un instant T par rapport aux designs evergreen. Par contre, une fois l’événement en question passé, ils risquent de ne plus générer de ventes, ils seront donc en quelque sorte jetables, sauf s’il s’agit d’un événement saisonnier. De plus, ils nécessitent un travail de recherche un peu long. Donc, si votre but est de générer des revenus passifs, privilégiez au maximum les designs evergreens.

 

Les types de designs à éviter en POD ❌

 

Voyons maintenant quels sont les types de designs à absolument éviter :

  • Les designs trop complexes ou trop abstraits, non seulement leur création demande un temps fou, mais en plus, il y a de grandes chances que personne ne comprenne leur signification. N’oubliez pas que le temps d’attention des personnes sur les marketplaces est de seulement quelques secondes seulement. Cela ne sert à rien de se compliquer la tâche pour rien, optez pour des designs qui sont simples à comprendre.

 

design singe tostadora

 

  • Vouloir faire des designs qui vous plaisent à vous sans vous soucier de ce qu’aiment et recherchent les gens, c’est une erreur classique et courante à ne pas commettre.
  • Éviter les designs contenant des visuels ou des textes qui sont déjà déposés par des marques comme : Disney, Marvel, Harry Potter… Cela peut être tentant, mais vous risqueriez d’avoir de très gros problèmes à la fois avec les marketplaces, mais aussi avec les marques elles-mêmes.
  • Éviter de copier les designs de quelqu’un d’autre, c’est absolument illégal et pas très éthique, de toute manière, les designs que vous aurez copiés seront rejetés par les marketplaces. Dans le pire des cas, vous risquez d’avoir des problèmes juridiques, donc cela n’en vaut vraiment pas le coup. Vous pouvez certes, vous inspirer des designs des autres ou même reprendre des textes, mais en utilisant une typographie et des visuels différents ou en proposant des versions différentes des designs.

 

Comment trouver des idées de designs en POD ? 🔍

 

trouver des designs merch informer

 

Voici différentes manières gratuites et payantes de trouver des idées de designs qui se vendent très bien en Print On Demand :

 

Comment trouver des idées de design gratuitement

 

  • S’inspirer des designs qui se vendent déjà sur les marketplaces comme sur Amazon ou sur Spreadshirt en vous aidant par exemple du filtre “meilleures ventes”.  Attention cependant à ne pas prendre en compte les publications sponsorisées.
  • Encore une fois, s’inspirer des marketplaces, en cherchant directement des idées dans leurs différentes catégories et sous-catégories. Si l’une d’entre elles propose peu de designs, il y a de fortes chances qu’il s’agisse d’une niche à fort potentiel.

 

catégories t-shirts Tostadora

 

  • Utiliser Google : vous pouvez faire une recherche à l’aide de Google image en tapant par exemple la requête : t-shirt + nom d’une niche et voir quels sont les designs qui apparaissent le plus souvent. Vous pouvez faire la même chose en utilisant Google shopping, cette méthode est intéressante, car souvent, les marketplaces mettent en avant les produits qui se vendent le plus. Enfin, n’hésitez pas à utiliser l’outil gratuit Google Trends afin d’analyser la tendance de recherche sur un mot clé ou une niche.

 

recherche google shopping

 

  • Utiliser un outil SEO comme Ubersuggest, keyword surfer qui fournissent des estimations sur les volumes de recherche sur Google pour un mot clé donné. Si un mot clé obtient un nombre important de recherches, c’est qu’il y a une forte demande, du coup, il y a de fortes chances que si vous vendez des designs en rapport avec ce mot clé vous obtenez de bons résultats. Par contre, il faudra aussi veiller à analyser la concurrence.

 

ubersuggest recherche t shirt chat

 

 

  • Utiliser les réseaux sociaux : vous pouvez par exemple trouver plein d’idées sur Pinterest, Instagram ou Facebook et voir quels designs obtiennent le plus d’interactions et de partages.

 

pinterest t shirt pompier

 

 

Il existe évidemment d’autres manières de trouver des idées de designs, mais celles présentées ci-dessus suffisent amplement. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire de toutes les utiliser.

 

Comment trouver des idées de design à l’aide d’outils payants 

 

Les techniques gratuites pour trouver des idées de designs fonctionnent très bien. Par contre, si l’on souhaite aller plus vite et obtenir des résultats plus précis, il existe des outils efficaces qui peuvent vous faciliter grandement la tâche et qui sont adaptés au POD:

 

merch informer

 

  • Merch informer : c’est un outil spécialement dédié au POD sur Amazon, il permet de trouver et d’analyser facilement des niches, de traquer des mots clés et de suivre les meilleures ventes et BSR (Best Sellers Ranks en anglais, c’est un score attribué par Amazon pour classer les produits en fonction des ventes historiques, il est visible sur chaque fiche produit du site, plus cet indicateur est petit, plus le produit se vend). Merch informer permet aussi de voir les meilleurs tags d’une niche, de vérifier les marques déposées…

Prix mensuel : 9,99$ à 59,99$(sans engagement)

 

flying research

 

  • Flying Research : cet outil est parfaitement adapté aux vendeurs sur Amazon, Spreadshirt et Redbubble, il offre beaucoup de fonctionnalités comme le suivi en temps réel des meilleures ventes sur Amazon et BSR, les meilleures ventes sur Spreadshirt et Redbubble et KDP(Kindle Direct Publishing), l’analyse des niches et des tendances, les meilleurs tags d’une thématique, la vérification des marques déposées…

Prix mensuel : 9,95€ à 28,95€(sans engagement)

 

 

merchninja

 

  • Merch Ninja : cet outil est spécialement dédié aux vendeurs de Merch by Amazon, il permet d’analyser les niches et les tendances, les meilleures ventes en temps réel et BSR…

Prix mensuel : 23,87$ à 39,99$(sans engagement)

 

  • POD Finder : cet outil permet de récupérer les designs les plus rentables sur une niche ainsi que les meilleurs mots clés, il permet aussi de vérifier les noms de marque déposés et d’optimiser les titres et les descriptions des produits grâce à un générateur de synonymes.

 

 

Note : Il n’est pas forcément nécessaire de recourir à des outils payants pour la recherche d’idées de designs. Par contre, si vous souhaitez vraiment mettre toutes les chances de votre côté ou que vous ne souhaitez pas y consacrer trop de temps, cela peut donc être intéressant d’en avoir un, d’autant plus qu’ils ne coûtent pas très cher.

 

Comment créer des designs pour le POD ? 🎨

 

Où trouver des visuels et des ressources pour créer ses designs ?

 

Si vous recherchez des designs ou des typographies pour vos designs en POD, sachez qu’il existe d’innombrables sites et plateformes en ligne. Celles-ci sont parfaitement adaptées aux personnes n’ayant pas trop de compétences en design ou ne souhaitant pas y consacrer beaucoup de temps.

Voici une liste des principales d’entre elles :

 

Pour les ressources gratuites

 

  • Vecteezy : ce site propose des milliers de photos, images vectorielles et vidéos gratuites et payantes.
  • Publicdomainvectors : ce site propose énormément d’images vectorielles gratuites classées par catégories et dans différentes tailles et formats (svg, ai, eps)
  • Freesvg : Ce site permet de télécharger des images vectorielles libres de droits au format SVG et PNG.
  • Freepik : ce site propose des ressources graphiques gratuites et payantes pas seulement pour le POD, on peut y trouver des photos, des images vectorielles, des vidéos, des icônes ou encore des fichiers au format PSD.
  • Pixabay : c’est un site très connu qui fournit des photos, des illustrations et des images vectorielles. Mais également des vidéos et de la musique.
  • Dafont (pour les typographies) : ce site propose plusieurs milliers de typographies gratuites et payantes.

 

Pour les ressources payantes 

 

creative fabrica

 

  • Creative Fabrica : ce site fournit un large choix de ressources graphiques et de typographies spécialement adaptées au Print On Demand et régulièrement mises à jour. Si vous ne souhaitez pas vous abonner, le site met aussi à disposition quelques centaines de visuels gratuits.

Prix mensuel : 19 à 29$(sans engagement)

 

allsunsets

 

  • Allsunsets : ce site propose des milliers de visuels de style rétro vintage qui ont un certain succès sur les marketplaces. Ils peuvent être utilisés pour ses designs. L’avantage, c’est qu’ils sont compatibles avec toutes les niches.

Prix annuel : 36$(sans engagement)

 

placeit

 

  • Place it : c’est un outil de design en ligne populaire disposant d’un large panel de fonctionnalités. Il permet de créer des mockups photos et vidéos professionnelles avec des personnes portant un t-shirt sur lequel on aperçoit votre design.

Place it permet aussi de créer des logos, des designs (visuels, affiches, flyers, bannières). En POD, Place it peut être utile pour créer des designs pour les marketplaces, mais est aussi idéal lorsque l’on crée sa propre boutique et que l’on souhaite mettre en avant et donner vie à ses produits, afin d’avoir un site professionnel. Il peut être aussi intéressant pour promouvoir sa marque sur les réseaux sociaux.

Prix mensuel : 14.95$ à 89.69$ (sans engagement)

 

vexels

 

  • Vexels : C’est la principale plateforme concurrente à place it, elle est aussi bien et elle propose quasiment les mêmes fonctionnalités. Mais à la différence de Place it, l’abonnement mensuel de base est plus onéreux chez Vexels. Cependant, cette plateforme propose plus de choix en termes de visuels et possède une interface utilisateur légèrement plus simple.

Prix mensuel : 29$ (sans engagement)

 

Les ressources présentes sur les sites cités ci-dessus permettent de créer des designs pour les marketplaces. Certaines d’entre elles comme Place it ou Vexels proposent des designs prêts à être directement mis en ligne sur les marketplaces, du coup, vous n’avez même pas besoin de les créer par vous-même.

 

Note : Pensez à vérifier que ces plateformes vous donnent les droits d’auteur et de commercialisation pour les designs que vous vous procurez chez elles. Pour les plateformes payantes, c’est généralement le cas donc il n’y a pas de problème. Pour les sites gratuits, pensez à avoir ce réflexe.

💡Conseil : Pour les services comme Place it et Vexels, il n’est pas nécessaire d’y rester abonné durant toute l’année, vous pouvez les utiliser pour des besoins ponctuels (par exemple pendant 1 ou 2 mois) puis stopper votre abonnement et le reprendre quand vous en aurez de nouveau besoin. Afin de réduire vos coûts, vous avez aussi la possibilité de vendre les visuels issus de ces plateformes sur des sites de Freelance comme 5euros ou Fiverr. (Veillez juste à vérifier qu’ils vous donnent les droits de commercialisation).

 

Quel outil utiliser pour créer des designs en Print On Demand ?

 

outil création de designs

 

Pour créer des designs, il suffit d’utiliser un outil de création de designs. Il en existe plein sur le marché, certains sont gratuits et d’autres payants.

 

Outils de création de designs gratuits

 

  • Les outils d’édition sur les marketplaces : Toutes les marketplaces possèdent des outils de création de design en ligne intégrés à leur propre site, ils sont à la fois simples et gratuits. Cependant, ils sont souvent limités au niveau des fonctionnalités. Vous pouvez les utiliser pour créer des designs rapides à base de textes, mais il ne faut pas trop en attendre non plus.
  • Photopea : cet outil offre beaucoup de fonctionnalités, il est très similaire au logiciel Photoshop, sauf qu’il a l’avantage d’être gratuit et en ligne.
  • Photofiltre : c’est un logiciel gratuit qui permet à la base de faire des réglages sur des images, il n’est pas forcément le plus adapté pour créer des designs en POD, mais il peut convenir pour créer des choses assez simples.
  • GIMP : c’est un éditeur d’images open source et gratuit.
  • PODmaking: c’est un outil en ligne de création de designs, PODmaking a été lancé en 2021 par Alexandre le Youtubeur de la chaîne Devenir Entrepreneur Web  qui est consacrée au Print On Demand et au Business en ligne. L’interface de cet outil est très similaire à celle de Canva sauf que PODmaking est totalement gratuit et plus adapté au POD.
  • Pic Monkey : c’est un outil de création de design très adapté aux smartphones (Android/ IOS), Pic Monkey intègre de nombreuses fonctionnalités et il est simple à prendre en main.

 

Outils de création de designs payants 

 

  • Illustrator (Suite Adobe) : c’est un logiciel d’édition vectoriel très connu et très utilisé par les designers.

Prix mensuel : 23,99€ pour les particuliers et indépendants (sans engagement) – Essai gratuit : 30 jours

 

  • Photoshop (Suite Adobe) : c’est un logiciel d’édition d’images aussi connu et utilisé qu’Illustrator. Ce n’est pas forcément le plus adapté pour un débutant, car sa prise en main n’est pas facile.

Prix mensuel : 23,99€ pour les particuliers et indépendants (sans engagement) – Essai gratuit : 30 jours

 

  • Canva pro : c’est une plateforme en ligne permettant de créer toute sorte de contenus visuels : graphiques, affiches; présentations; visuels pour les réseaux sociaux…

L’avantage de cette plateforme est qu’elle possède une bibliothèque bien garnie de typographies et d’éléments graphiques. De plus, Canva a aussi une version gratuite qui est assez complète et très facile à prendre en main, même pour quelqu’un qui n’a pas de compétences en design. Malheureusement, avec la version gratuite, il n’est pas possible d’exporter ses designs au format PNG, ce qui est l’un de ces seuls défauts et c’est pourquoi il faut souscrire à la version payante.

Prix mensuel : 11,99€ pour les particuliers et indépendants (sans engagement) – Essai gratuit : 30 jours

 

  • Affinity Designer : c’est un logiciel de graphisme vectoriel multifonction et adapté à la création de designs pour le Print On Demand

Prix ( Paiement en une seule fois ) : 54,99€

 

 

Note : Il n’est absolument pas nécessaire de prendre un outil payant pour créer des designs, les outils gratuits font très bien l’affaire, surtout lorsque l’on est débutant ou lorsque l’on n’a pas de compétences en design. Les outils payants offrent plus de fonctionnalités et plus de possibilités, à condition de savoir bien les maîtriser : par exemple, avec Photoshop, il est possible d’automatiser des séries de designs. Mais bon, quel que soit l’outil que vous utilisez, le plus important, c’est ce que vous en faites.  Il vaut mieux opter pour un outil avec lequel vous vous sentez totalement à l’aise.

 

Quelle configuration mettre en place pour la création de ses designs ? ⚙

 

Voici la configuration qui est recommandée à mettre en place pour la création de designs pour les marketplaces en POD :

  • Dimensions : 4500 x 5400 pixels, il s’agit du format recommandé par Merch by Amazon et qui convient normalement à la plupart des marketplaces.
  • Résolution : 300 pixels/pouces
  • Format : .PNG (fond transparent)
  • Typographie : en choisir une qui est adaptée au Print On Demand et qui attire l’œil.
  • Taille de la typographie : la plus grande possible, veillez à ce que votre texte soit bien lisible et pas trop long.
  • Couleur de la typographie : le blanc pour les supports noirs ou sombres, vous pouvez utiliser des couleurs comme le bleu, le jaune ou le rose pour mettre en valeur certains textes. Quant aux designs destinés aux supports blancs ou clairs, optez plutôt pour du noir. En général, pour les messages à texte, une ou deux couleurs suffisent.

Note : L’attention des personnes est généralement de quelques secondes, donc afin que vos designs ressortent parmi ceux de vos concurrents, n’hésitez pas à utiliser des typographies qui attirent le regard, deux à trois par design combinés à un ou deux visuels ou symboles. Ne chargez pas trop non plus vos designs avec différents éléments inutiles et décoratifs. Faites simple.

 

Peut-on déléguer la création des designs ?

 

Si vous ne savez pas ou vous n’aimez absolument pas créer des designs par vous-même, ou si vous n’avez absolument pas de temps à consacrer à cela, il est tout à fait possible de déléguer ce travail à un Designer sur l’une des plateformes freelance comme 5euros, Fiverr, Upwork ou 99designs.

 

5euros créer designs pod
exemples de micro services sur 5euros

 

L’avantage d’utiliser une plateforme de micro services est que vous avez accès à des designers qui connaissent très souvent les besoins des clients et aussi les designs qui fonctionnent bien en POD.

Niveau tarif, il faut compter au minimum entre 3 et 5€ par design, mais le prix peut être plus élevé en fonction de chaque plateforme et de chaque profil de vendeur. Vous pouvez obtenir des tarifs plus avantageux si vous passez de grosses commandes ou si vous avez recours à un designer situé dans un pays où les salaires sont très bas comme en Asie du Sud-Est ou en Afrique. Par contre, l’inconvénient si vous déléguez la création de vos designs, c’est que cela peut très vite représenter un coût non négligeable, surtout si vous en avez plusieurs à créer. De plus, vous n’avez pas la garantie de trouver un bon designer dès le premier coup.

Si vous optez pour cette méthode, voici quelques recommandations pour trouver de bons designers et obtenir des résultats satisfaisants :

  • Choisir un designer qui a déjà plusieurs avis positifs, n’hésitez pas à demander des exemples de réalisations. Si vous recherchez un designer avec qui travailler sur le long terme, n’hésitez pas à demander s’il est possible de faire un test (gratuit) afin d’avoir un aperçu sur la qualité et sur les délais de réalisation.
  • Fournir des instructions claires et détaillées, en précisant les éléments suivants :
  • Les dimensions et le format des rendus finaux
  • La couleur du support sur lequel sera mis votre design (noir, blanc…)
  • Le texte que vous souhaitez inclure sur votre design, idéalement vous pouvez fournir des exemples (images) de designs, notamment si vous choisissez de travailler avec un designer qui ne parle pas français.
  • Veillez à ce que le designer propose des révisions gratuites, cela est normalement indiqué dans la description de chaque service.
  • Si possible, choisir un service qui fournit les fichiers source des designs afin de pouvoir les modifier ou de les réutiliser par la suite.

 

Note : N’oubliez pas de vérifier que les droits de commercialisation sont proposés et inclus dans les services.

 

Comment mettre en ligne ses designs sur les marketplaces ? 🖥

 

La mise en ligne des designs est plutôt simple et similaire sur la plupart des marketplaces. Cela nécessite évidemment d’avoir au préalable, créé un compte (gratuit), cette étape est très rapide, hormis sur Merch by Amazon où votre inscription doit être validée par la plateforme.

Une fois inscrit(e), il vous suffit de renseigner vos informations personnelles, fiscales et bancaires pour pouvoir recevoir le paiement de vos futures commissions. Ensuite, vous pouvez commencer la mise en ligne de vos designs.

 

Voici les différentes étapes à suivre :

  • Importer le ou les designs sur la marketplace (il est aussi possible de créer directement ses designs sur les marketplaces). Le format de design qui est accepté dépend évidemment de chaque marketplace et de chaque produit. Ces dernières fournissent ces informations sur leurs sites. Mais pour faire simple, vous pouvez opter pour le format 4500×5400 pixels qui est recommandé par Merch by Amazon et qui convient bien à l’ensemble des marketplaces.
  • Sélectionner le ou les produits proposés par la marketplace sur lesquels vous souhaitez afficher et vendre votre design (t-shirt, pull, mug, …). Sur certaines marketplaces comme Spreadshirt, Redbubble, Zazzle ou encore Teespring il est possible de créer des templates, c’est-à-dire des modèles avec plein de produits, de couleurs, de tailles de votre choix… que vous pourrez utiliser par la suite sur tous vos prochains designs et gagner énormément de temps lors de la mise en ligne.
  • Ajouter un titre : cette partie est importante lorsque l’on vend sur les marketplaces, votre titre doit être pertinent afin que votre produit/design soit bien référencé sur la marketplace.
  • Ajouter une description : cette partie est également essentielle pour décrire plus en détail votre design, je vous recommande d’y inclure ou moins un mot clé présent dans votre titre avec 2 ou 3 autres mots clés complémentaires.
  • Ajouter des tags : ils sont moins importants que le titre et la description, mais peuvent vous aider aussi à bien vous positionner sur les marketplaces. Essayez d’inclure au moins un tag dans votre titre et quelques-uns dans votre description.

 

Pour trouver des idées pour vos tags, il existe plusieurs façons :

  • Reprendre les tags présents dans les designs concurrents similaires aux vôtres
  • Utilisez la barre de recherche des produits sur les marketplaces, tapez votre  mot clé principal, vous obtiendrez normalement un ensemble de mots clés connexes que les clients recherchent et souvent en rapport avec votre design. Vous pouvez les utiliser pour vos tags s’ils sont en rapport avec votre design.
  • Utiliser un outil de recherche de tags ou de mots clés, il en existe plusieurs comme : Spreadshirt tag generator (gratuit), Redbubble tag generator (gratuit), Redbubble popular tags (gratuit), Merch informer (payant), Flying research (payant).
  • Fixer le prix ou le pourcentage de vos marges. (Attention sur quelques marketplaces comme Spreadshirt, vous n’avez pas le contrôle sur les marges, elles sont fixées automatiquement par la plateforme en fonction de chaque produit et du pays dans lequel vous êtes).
  • Soumettre la mise en ligne de son design : après cette étape, votre design sera vérifié par la plateforme, elle s’assurera qu’il respecte bien ses règles et qu’il n’a pas été dupliqué ou qu’il contient des visuels déjà déposés par une marque. La vérification peut prendre quelques minutes à quelques jours en fonction des marketplaces.

 

Vous saurez par la suite si votre design a été validé ou refusé. Dans le second cas, vous recevrez soit une notification, soit un email de la part de la marketplace. Veillez à ne pas trop souvent vous faire refuser vos designs. Autrement, dans le pire des cas, vous risquez de vous faire suspendre ou carrément bannir votre compte et vous ne pourrez ainsi tout simplement plus générer de ventes.

 

Quant au nombre de designs maximum qu’il est possible de mettre en ligne, cela dépend de chaque Marketplace, voici les limites autorisées sur les principales d’entre elles :

 

Merch by Amazon : la limite d’upload est en fonction du tier dans lequel on se situe :

  • Tier 1 :  10 designs maximum et 1 design maximum par jour
  • Tier 2 :  25 designs maximum et 2 designs maximum jour
  • Tier 3 :  100 designs maximum et 5 designs maximum jour
  • Tier 4:   500 designs maximum et 10 designs maximum jour
  • Tier 5 :  1000 designs maximum et 20 designs maximum jour
  • … etc.

Merch by Amazon est la plateforme la plus restrictive en termes d’inscription et de mise en ligne des designs, à cause de la mise en place de limitations à la fois journalière et également sur le nombre total des designs. D’autant plus qu’elle comptabilise 1 design par produit, c’est-à-dire que si vous mettez en ligne le même design sur un T-shirt et sur un mug, cela sera comptabilisé comme 2 designs mis en ligne.

Pour le tier 1 par exemple, il est possible de mettre en ligne seulement 10 designs différents au total, et 1 par jour. En résumé, il faut compter 10 jours pour mettre en ligne les 10 designs. Pour avoir la possibilité de passer au palier (tier) supérieur, il faut avoir vendu un nombre de design correspondant à la limite de mise en ligne du tier dans lequel vous situez ; par exemple, si l’on reprend le Tier 1, il faut avoir réalisé la vente de 10 designs afin de pouvoir passer au Tier 2, et ainsi de suite. Ce système mis en place par Amazon n’avantage pas forcément les débutants, mais il permet selon eux d’améliorer l’expérience utilisateur et d’éviter à la marketplace de se voir inonder de designs peu qualitatifs.

Pour en savoir plus sur le système de tier (palier) mis en place par Amazon, cliquez ici.

 

Spreadshirt : jusqu’en 2021, il n’existait pas de limite maximum de mise en ligne de designs sur la marketplace, mais uniquement une limite journalière de 20 designs (50, plus récemment). Puis, en juin 2021, Spreadshirt a mis en place le système nommé Stellar Star Academy, qui, sur le principe, s’inspire du système de tiers développé par Merch by Amazon :

  • Star class 1 : 10 designs maximum
  • Star class 2 : 200 designs maximum et 50 designs maximum par jour
  • Star class 3 : 500 designs maximum et 50 design maximum par jour
  • Star class 4 : nombre de designs illimité et 50 design maximum par jour
  • Star class 5 : nombre de designs illimité et 50 design maximum par jour

Hormis le nombre maximum de mises en ligne de designs, chaque star class donne accès à des avantages particuliers.

L’inscription à Spreadshirt donne accès directement à la Stellar star class 1, qui permet de mettre en ligne 10 designs maximum. Une fois que ces designs sont acceptés par Spreadshirt, l’accès à la star class 2 est ouvert. Là, il est possible de mettre jusqu’à 200 designs au total. Si vous disposez de 5 designs jugés pertinents par Spreadshirt, vous pouvez avoir accès à la Star class 3. Autrement dans tous les cas, pour pouvoir accéder à la Star class 4, il faut avoir réalisé 100 ventes de designs comptabilisés et payés (hors section personnalisée et marketplace externe). Enfin, pour accéder à la Star class 5, il faut avoir 5 designs pertinents selon Spreadshirt.

Sachez qu’il est tout à fait possible de passer de la Star class 2 à 4 ou 2 à 5 ou même 3 à 5…

Pour en savoir plus sur le système de Stellar Star Academy mis en place par Spreadshirt, cliquez ici

 

Redbubble 

Limite maximum de designs : Aucune

Limite journalière : 60 designs par jour

Cliquez ici pour en savoir plus (voir la section : Limites de chargement)

 

Tostadora

Limite maximum de designs : Aucune

Limite journalière : Aucune

Tostadora n’impose aucune limite de mise en ligne de designs, la seule restriction concerne le nombre de designs qu’il est possible d’avoir par boutique, qui est limité à 500. Une fois cette limite atteinte, il faut créer une autre boutique, mais il est tout à fait possible d’avoir plusieurs boutiques sur un même compte créé.

 

Zazzle

Limite maximum de designs : Aucune

Limite journalière : Aucune

 

Teezily

Limite maximum de designs : Aucune

Limite journalière : Aucune

 

Teespring

Limite maximum de designs : Aucune

Limite journalière : 50 designs par jour

 

Teepublic

Limite maximum de designs : Aucune

Limite journalière : 50 designs par jour

Cliquez ici pour en savoir plus

 

Society6

Limite maximum de designs : Aucune

Limite journalière : Aucune

… etc.

 

Note : Avec son système de Tiers, Merch by Amazon est de loin la marketplace la moins souple en matière de mise en ligne. Spreadshirt arrive juste derrière, avec son système de Stellar Academy. Cela montre bien la volonté de ces 2 marketplaces à favoriser les designs de qualité et à proposer la meilleure expérience à leurs clients. Ce sont également ces 2 plateformes qui offrent selon moi, les meilleurs résultats en POD sur le marché francophone.

Enfin, les limites d’upload peuvent être mises à jour n’importe quand par les différentes marketplaces qui, généralement, vous tiendront informées par email ou sur leur site.

 

Comment accélérer la mise en ligne des designs sur les marketplaces ?

 

La mise en ligne des designs sur les marketplaces est sans doute l’étape la plus chronophage et la plus fastidieuse. Mettre en ligne manuellement des dizaines de designs par jour et par marketplace peut très vite s’avérer démotivant, c’est pour cette raison que beaucoup de personnes abandonnent et n’obtiennent pas de bons résultats. Heureusement, il existe des solutions pour réduire drastiquement le temps de mise en ligne de ses designs :

 

Les Templates 

 

C’est la solution la plus simple et la plus rapide à mettre en place, un template permet, en gros, d’importer un design sur un ensemble de produits différents sur lesquels vous pouvez configurer un ensemble de choses comme la taille du design, sa couleur, sa position …
Puis, il suffit d’enregistrer tous ces paramètres et les appliquer en un seul clic à tous vos autres designs. C’est une manière de se simplifier la vie et de gagner du temps.

Par contre, toutes les plateformes ne permettent pas la création de templates. Voici à ce jour la liste de celles qui le permettent :

  • Spreadshirt
  • Redbubble
  • Teespring
  • Shirtee
  • Fine Art America
  • Zazzle
  • Printful

 

La délégation

 

Il est tout à fait possible de déléguer la mise en ligne de ses designs sur les marketplaces à un assistant virtuel, par exemple sur 5euros ou Fiverr. Par ailleurs, si la délégation peut très bien convenir lors de la phase de création de designs, elle l’est moins pour la mise en ligne sur les marketplaces, car elle nécessite de donner accès à ses informations de connexion à une personne tierce.

 

L’automatisation

 

outil automatisation mise en ligne des designs

 

Automatiser la mise en ligne de ses designs est aujourd’hui tout à fait possible grâce à des logiciels d’automatisation. En gros, c’est comme si un robot s’occupait à votre place d’importer et de publier tous vos designs sur les marketplaces.

Avec l’engouement et le développement du marché du Print On Demand il faut dire que de nombreux outils d’automatisation de mise en ligne de designs ont vu le jour. On retrouve notamment :

 

  • Flying upload : cet outil permet la mise en ligne sur plus de 14 plateformes de POD (Merch by Amazon, Spreadshirt, Redbubble, Zazzle, Tostadora, Printful, Printify…), il intègre aussi de nombreuses fonctionnalités comme la recherche de tags et de mots clés, la vérification des marques déposées…

 

flying upload

 

Prix mensuel : 7,95€ à 49,95€ (sans engagement)

Essai gratuit : 150 uploads gratuits

 

  • Merch Titans Automation: cet outil permet de mettre en ligne automatiquement ses designs sur 8 plateformes : Merch by Amazon, Spreadshirt, Redbubble, Zazzle, Teespring, Printful…

 

merch titans

 

Prix mensuel : 24,99$ à 69,99$ (sans engagement)

Essai gratuit : non disponible, mais possibilité de demander un remboursement au bout de 14 jours si l’outil ne vous convient pas.

 

  • POD connect : développé par les créateurs de l’outil Merch informer, POD connect permet d’automatiser la mise en ligne de ses designs sur plusieurs plateformes : Amazon, Spreadshirt, Redbubble, Zazzle, Teespring, Printful, Printify, Gooten. L’outil permet aussi de vérifier si les marques sont déposées.

 

pod connect

 

Prix mensuel : 19,99$ (sans engagement)

Essai gratuit : 3 jours

 

  • POD turbo : cet outil est principalement dédié aux marketplaces généralistes (Amazon, Etsy, eBay) et aux personnes qui souhaitent importer des designs sur leurs propres boutiques sur Shopify ou Woocommerce.

 

pod turbo

 

Prix mensuel : 97$ (sans engagement)

Essai gratuit : non disponible, mais possibilité de demander un remboursement au bout de 30 jours si le logiciel ne vous convient pas.

 

  • Magic upload : cet outil a été développé par Thomas Gio et Pierre de l’atelier Print On Demand qui sont des youtubeurs et formateurs en POD. Magic upload permet la mise en ligne de designs sur Spreadshirt, Teezily et Redbubble.

 

Prix à vie : 67€

Essai gratuit : non disponible, mais possibilité de demander un remboursement au bout de 30 jours si le logiciel ne vous convient pas et si vous avez suivi la formation du logiciel.

 

 

L’avantage principal de ces logiciels d’automatisation est le gain de temps considérable, ils permettent de ne plus avoir à se soucier de la partie qui concerne la mise en ligne et de se concentrer uniquement sur la recherche d’idées et sur la création de designs. De plus, vous pouvez grâce à eux mettre en ligne des designs sur plusieurs marketplaces en même temps, chose impossible à faire manuellement. En gros, vous mettez en ligne beaucoup plus de designs en moins de temps !

 

Comment attirer des clients et booster ses ventes  ? 📢

 

Maintenant que nous avons vu les différentes étapes pour réussir sur les marketplaces POD, nous allons traiter une partie plutôt dédiée aux boutiques en ligne et moins adaptée aux marketplaces et au fait de générer des revenus passifs.

Il existe de multiples stratégies marketing pour drainer du trafic et vendre en ligne. Les techniques les plus efficaces ne sont pas forcément les plus coûteuses, bien au contraire.

 

stratégies gratuites vs payantes

 

Stratégies gratuites

 

Elles sont applicables sur les marketplaces ou sur sa propre boutique, voici les principales façons d’attirer du trafic totalement gratuitement :

  • Le référencement naturel (SEO) : Pour les marketplaces, c’est primordial, car si l’on souhaite générer des revenus passifs, la principale source de trafic sera celle-ci. Il faudra donc soigner ses titres, ses descriptions et ses tags. Dans le cadre d’une boutique, il y a un peu plus de travail, il va falloir faire attention à la description de ses fiches produits, mais également à l’ensemble des pages de son site (page d’accueil, page des collections…) il ne faudra pas omettre la partie technique (vitesse du site, avoir un site responsive…) et surtout la partie netlinking.
  • Les réseaux sociaux : c’est une excellente source pour attirer du trafic. De plus, vous avez l’embarras du choix : Pinterest, Instagram, YouTube et Facebook, Snapchat, TikTok… Si les pins sur Pinterest et les vidéos YouTube ont tendance à très bien se référencer sur les moteurs de recherche comme Google, Instagram et Facebook sont, quant à eux, bien pour créer une communauté engagée. Évidemment, tous ces réseaux sociaux ne sont pas adaptés à toutes les niches, donc c’est à vous de sélectionner le ou les bons réseaux sociaux pour votre business.
  • L’emailing : bien souvent négligé, pourtant comme on l’entend souvent : l’argent se trouve dans sa liste email. Cette méthode ne permet pas forcément d’attirer de nouveaux clients, mais elle donne la possibilité de booster ses ventes, elle est principalement adaptée aux boutiques (sur les marketplaces, il n’est pas possible de récupérer les emails des clients), il est possible de faire pleins de choses grâce à l’emailing, comme : envoyer des promotions ou des newsletters, relancer des paniers abandonnés…  Plus vous aurez une base clientèle importante et qualifiée et plus vous aurez des chances de vendre plus de produits.
  • Les forums : une autre façon délaissée, mais qui reste intéressante. Il existe de nombreux forums sur quasiment toutes les niches imaginables où il suffit de s’inscrire et de poster des Posts en rapport avec ses produits. Évidemment, il va falloir le faire avec plus ou moins de finesse et éviter de passer pour un spammer. Si c’est bien fait, vous aurez la garantie d’avoir du trafic ultra ciblé et qualifié.
  • La Relations presse : c’est une autre façon d’attirer du trafic, ce n’est pas la manière la plus simple, car il va falloir s’adresser aux bonnes personnes et en général, proposer quelque chose en échange. Ce n’est pas dit que tout le monde accepte non plus, mais quand cela fonctionne c’est un boost de visibilité énorme.
  • Le bouche-à-oreille : c’est vieux comme le monde et c’est gratuit. Parfois, il n’y a pas besoin de chercher des recettes miracles. Il suffit de parler de vos produits autour de vous. Les gens qui vous connaissent et qui vous font confiance n’hésiteront pas à vous aider à promouvoir gratuitement vos produits ou deviendront eux-mêmes vos premiers clients.

Ces stratégies ont l’avantage d’être gratuites, mais l’inconvénient, c’est qu’il va falloir mettre les mains à la patte, en plus, les résultats ne risquent pas d’être visibles dans l’immédiat, il va donc falloir s’armer de patience.

 

Stratégies payantes 

 

Là encore, il y a plusieurs façons pouvant être utilisées de manières indépendantes ou complémentaires entre elles :

  • La publicité en ligne : il existe plusieurs régies publicitaires permettant de mettre en avant vos produits les plus connus : Google Ads, Google shopping, Facebook Ads… l’avantage de ces plateformes, c’est qu’elles permettent de générer du trafic quasi immédiat. Par contre, cela ne vous garantit pas d’obtenir des ventes, donc à vous de cibler les bonnes personnes et de leur donner envie d’acheter.
  • Les influenceurs : l’avantage de contacter des influenceurs c’est qu’ils possèdent déjà une audience sur Facebook, Instagram, YouTube… il va falloir leur proposer un partenariat dans lequel ils mettent en avant vos produits en échange d’une rémunération de produits gratuits ou tout autre chose qui les intéressent. En Print On Demand vaut mieux débuter avec les micros influenceurs, car ils ont un assez bon taux d’engagement et ils ne coûtent pas très cher.
  • Les jeux-concours : c’est un excellent moyen de se faire connaître, il suffit de lancer un jeu-concours sur l’un de vos réseaux sociaux (Instagram, Facebook …) à l’aide de la publicité payante. En termes de ventes, il ne faut pas s’attendre à quelque chose d’énorme en tout cas sur le court terme, mais pour renforcer votre image de marque et votre visibilité à moindre coup, c’est le top !

Note : dans le cas d’une boutique, il est tout à fait possible même fortement recommandé d’associer les stratégies gratuites aux stratégies payantes.

Pour les marketplaces, si votre but est de générer des revenus passifs, il est inutile de mettre en place des stratégies payantes, car vu les commissions que vous obtiendrez sur chaque vente vous ne serez pas rentable.

 

Quel budget prévoir pour réussir en Print On Demand ?

 

Il n’y a pas de réponse exacte, car il y a plein de paramètres qui entrent en jeu comme les compétences que vous avez, le temps et le budget de départ, votre motivation et les stratégies mises en place. Sur les marketplaces, il est possible de commencer avec 0€, pour les boutiques, il va falloir cependant investir obligatoirement un minimum d’argent.

Afin de vous montrer qu’il est possible de se lancer en Print On Demand, quel que soit son profil, voici quelques 3 cas de figures pour les marketplaces et 3 autres dans le cas de création de sa propre boutique en ligne sur Shopify.

 

Pour les marketplaces POD

 

Cas 1 : 0€ par mois aucun investissement

 

  • Recherche d’idées de designs : 0€ en cherchant soi-même les designs sur les marketplaces ou à l’aide de méthodes gratuites.
  • Création des designs : 0€ en utilisant un outil gratuit comme Photopea et en utilisant des ressources gratuites pour les visuels.
  • Mise en ligne des designs : 0€ en mettant en ligne manuellement ses designs sur les marketplaces.

 

Avantages 👍

 

  • Aucun coût financier à prévoir, donc aucun risque ;
  • Idéal pour tester le POD pour apprendre par soi-même et s’améliorer avec le temps.

 

Inconvénients  👎

 

  • Investissement en temps très important
  • Cela nécessite d’avoir une bonne organisation
  • Les résultats peuvent être très longs à arriver
  • Risque d’abandon au bout de quelques semaines ou de quelques mois.

 

Cas 2 : environ 24,99€ par mois investissement faible

 

  • Recherche d’idées de designs : 0€ en cherchant soi-même les designs sur les marketplaces ou à l’aide de méthodes gratuites
  • Création des designs : 0€ en utilisant un outil gratuit comme Photopea
  • Mise en ligne des designs : 24,99€ en mettant en ligne automatiquement ses designs sur une marketplace à l’aide d’un outil comme Merch Titans Automation ou Flying upload

 

Avantages 👍

 

  • Faible coût d’investissement.
  • Idéal pour les débutants et les niveaux intermédiaires ou les personnes qui ont peu de temps à consacrer au POD
  • Résultats moins longs à arriver

 

Inconvénients 👎

 

  • Possibilité de générer des revenus complémentaires surtout au début, mais il ne faudra pas espérer en vivre.
  • Les premières semaines ne risquent pas d’être rentables

 

Cas 3 : environ110€ par mois investissement élevé

 

  • Recherche d’idées de designs : 19,99€ en s’aidant d’un outil comme Flying research ou Merch informer pour trouver des idées de designs rentables sur les marketplaces.
  • Création des designs : 29€ en ayant accès à des designs prêts à être mis en ligne à l’aide d’une plateforme comme Creative Fabrica qui fournit des visuels adaptés au POD.
  • Mise en ligne des designs : environ 59€ pour mettre en ligne automatiquement ses designs sur plusieurs marketplaces à l’aide d’un outil comme Merch Titans Automation ou Flying upload.

 

Avantages 👍

 

  • Temps consacré à la recherche, la création de designs et la mise en ligne très faible
  • Idéal pour tous les niveaux et surtout pour les personnes qui n’ont absolument pas de temps à consacrer au POD.
  • Résultats rapides
  • Retour sur investissement peut-être très rapide en fonction du nombre de designs mis en ligne régulièrement.
  • Possibilité de générer un revenu très intéressant de manière automatique.

 

Inconvénients 👎

 

  • Investissement financier de départ très élevé.

 

💡Conseil : Tous les cas de figure sont possibles. Si vous êtes débutant et que vous avez du temps à disposition, il peut être intéressant de vous occuper vous-même au début de la création des designs et de la mise en ligne sur les marketplaces. Ensuite, dès que vous aurez généré vos premiers revenus et que vous aurez un peu plus d’expérience,  il vaut mieux vite les réinvestir pour déléguer la création de vos designs, ou alors avoir recours à des outils pour vous faciliter la recherche et l’automatisation de la mise en ligne des designs, autrement, votre taux horaire ne sera pas rentable.

Par contre, si dès le départ vous disposez d’un minimum de budget, alors n’hésitez pas à l’investir pour la création et l’automatisation de la mise en ligne des designs. Vous gagnerez plus de temps et vous vous focaliserez sur la partie la plus importante qui est la recherche d’idées de designs.

Si vous devez absolument investir dans des outils, le meilleur compromis serait de commencer par un outil d’automatisation pour uploader les designs sur les marketplaces et un outil de recherche d’idées de designs rentables, c’est ce qui vous fera gagner le plus de temps et vous fournira des résultats rapides.

 

Pour vendre sur sa propre boutique (Shopify)

 

Cas 1: environ 29€ par mois

 

  • Recherche de niche et d’idées de designs : 0€ en cherchant soi-même les designs à l’aide de méthodes gratuites
  • Création des designs : 0€ en utilisant un outil gratuit comme Photopea et utilisation de ressources gratuites pour les visuels.
  • Mise en ligne des designs : 0€ en mettant en ligne manuellement ses designs à l’aide de l’intégration d’un fournisseur comme Printful ou Printify sur son Site Shopify.
  • Acquisition de trafic : gratuite à l’aide du référencement naturel et des réseaux sociaux
  • Autres frais : environ 29€ pour l’abonnement Shopify

 

Avantages 👍

 

  • Coût financier faible au départ.
  • Idéal pour tester une niche et si l’on possède des compétences en SEO pour attirer du trafic et des compétences en Marketing pour les convertir en clients.
  • Les marges sont plus intéressantes par rapport aux marketplaces

 

Inconvénients 👎

 

  • Investissement en temps assez important
  • Cela nécessite d’avoir une bonne organisation et des compétences.
  • Les résultats peuvent être longs à arriver surtout si l’on se trompe dans le choix de sa niche ou si le site n’est pas assez visible, ou bien tout simplement qu’il ne donne pas confiance.
  • Risque d’abandon élevé.

 

Cas 2 : 79€ par mois + coût de la publicité

 

  • Recherche de niche et d’idées de designs : 0€ en cherchant soi-même les designs à l’aide de méthodes gratuites
  • Création des designs : environ 50€ en déléguant la création d’une dizaine de designs sur une plateforme de freelance comme Fiverr ou 5euros.
  • Mise en ligne des designs : 0€ en mettant en ligne manuellement ses designs à l’aide de l’intégration d’un fournisseur comme Printful ou printify sur son Site Shopify.
  • Acquisition de trafic : gratuite à l’aide du référencement naturel et des réseaux sociaux et payante à l’aide de la publicité google ou Facebook.
  • Autres frais : environ 29€ pour l’abonnement Shopify

 

Avantages 👍

 

  • Idéal pour tester une niche rapidement, notamment grâce à la délégation pour la création des designs et l’utilisation de la publicité payante pour acquérir du trafic
  • Investissement en temps moins important

 

Inconvénients  👎

 

  • Coût financier important
  • Cela nécessite d’avoir une bonne organisation et un minimum de compétences pour le marketing, mais aussi au niveau de la délégation.
  • Gestion du SAV
  • Risque ne jamais être rentable en cas de mauvais choix de niche.

 

Cas 3 : 210€ par mois + coût de la publicité

 

  • Recherche de niche et d’idées de designs : environ 29€ en utilisant un outil SEO comme Ubersuggest pour trouver une niche.
  • Création des designs : environ 50€ en déléguant la création d’une dizaine de designs sur une plateforme de freelance comme Fiverr ou 5euros et 100€ pour faire rédiger une dizaine de fiches produits de 100 à 200 mots.
  • Mise en ligne des designs : 0€ en mettant en ligne manuellement ses designs à l’aide de l’intégration d’un fournisseur comme Printful ou Printify sur son Site Shopify.
  • Acquisition de trafic : gratuite à l’aide du référencement naturel et des réseaux sociaux et payante à l’aide de la publicité google ou Facebook ou les deux.
  • Autres frais : environ 29€ pour l’abonnement Shopify

 

Avantages 👍

 

  • Idéal pour développer une marque solide sur le long terme.
  • Investissement en temps faible grâce à la délégation de certaines tâches.
  • Possibilité de générer des revenus importants

 

Inconvénients 👎

 

  • Coût financier très important, le choix de la niche est primordial à ce stade, ainsi que son positionnement et son image de marque. Sans oublier la qualité de ses produits et le choix du fournisseur.
  • Des compétences managériales et organisationnelles sont indispensables, ainsi qu’une bonne stratégie marketing.
  • Gestion du SAV
  • Risque élevé de ne pas être rentable.

 

Il s’agit de cas vraiment très simplifiés, le but est juste de montrer que d’une part le budget alloué dépend d’énormément de paramètres, et d’autre part, la stratégie mise en place aura forcément un impact sur les résultats que l’on peut obtenir.

💡Conseil : Avant de songer à créer votre propre boutique, il est fortement recommandé de, d’abord, commencer par vendre sur les marketplaces, afin d’avoir une certaine expérience et de connaître les designs et les niches qui marchent le mieux. Il peut être intéressant par la suite de créer une boutique intégrée sur une plateforme de POD, ainsi, vous aurez des coûts plus faibles et des résultats rapides, à condition d’y amener du trafic.

Si vous êtes sûr de votre coût et que vous avez un budget important à investir dans la création d’une boutique pour développer une marque solide ; que vous possédez de bonnes compétences en marketing et en SEO, alors vous pouvez lancer votre boutique. N’oubliez pas cependant de veiller à bien choisir votre fournisseur (qualité des produits, SAV, délais, prix…). C’est très important, mais pourtant, beaucoup de personnes n’y prêtent pas trop attention.

Enfin, si vous souhaitez vraiment vous lancer à fond dans le POD et mettre toutes les chances de votre côté, il est aussi possible d’accéder à une formation Print en Demand en ligne, qui vous aidera à bénéficier de l’expérience et de stratégies d’experts reconnus en la matière qui génèrent des revenus confortables dans ce domaine .

 

Conseils pour exploser ses ventes et scaler son business de Print On Demand

 

Maintenant que vous connaissez tout ce qu’il y a à savoir pour démarrer et réussir en Print On Demand voici des conseils pour vous aider à aller plus loin et vraiment exploser vos résultats :

 

Sur les marketplaces

 

  • Se former : gratuitement ou en accédant à une formation payante, vous pouvez même opter pour les 2. Vous bénéficierez de l’expérience d’autres personnes expertes dans le domaine et vous éviterez de commettre des erreurs. De perdre du temps et de l’argent.
  • Mettre en ligne ses designs sur plusieurs marketplaces de POD afin d’augmenter votre visibilité et vos chances de vendre plus, c’est aussi un moyen de limiter les risques de dépendance vis-à-vis d’une seule et unique plateforme.
  • Allier la quantité à la qualité : le but lorsque l’on vend sur les marketplaces n’est pas de développer une marque, mais de miser sur un grand nombre de designs, étant donné les faibles commissions. Cependant, n’oubliez jamais que la qualité doit être tout aussi prise en compte, c’est ce qui fera la différence sur le long terme.
  • Déléguer la création des designs (5euros, Fiverr, 99designs)
  • Automatiser la création et surtout la mise en ligne des designs sur les marketplaces : c’est ce qui fera concrètement la différence et vous apportera des résultats significatifs.
  • Vendre sur différents marchés : n’hésitez pas à faire traduire vos designs dans différentes langues (anglais, espagnol…)
  • Réinvestir ses bénéfices afin de générer encore plus de revenus et se donner les moyens de réussir plus vite (cela vaut pour n’importe quel business)

 

Sur sa propre boutique en ligne

 

Il s’agit de conseils pouvant s’appliquer à n’importe quelle boutique e-commerce :

  • Se former : gratuitement ou en accédant à une formation payante, vous pouvez même opter pour les 2. Vous bénéficierez de l’expérience d’autres personnes expertes dans le domaine et vous éviterez de commettre des erreurs. De perdre du temps et de l’argent.
  • Diversifier ses sources de trafic, c’est super important, car avoir plus de visibilité signifie tout simplement accroître ses chances de vendre plus.
  • Avoir un site qualitatif et des visuels professionnels, ne pas hésiter à utiliser des plateformes de création de mockups comme Place it ou Vexels pour mettre en avant vos produits.
  • Déléguer la création des designs (5euros, Fiverr, 99designs) et si possible, la description de vos fiches produits.
  • Réinvestir ses bénéfices afin de faire grandir rapidement votre business et générer encore plus de revenus
  • Fidélisez un maximum vos clients grâce à l’emailing par exemple, et, si possible, essayez de créer une forte communauté. Un client qui achètera une fois dans votre boutique et qui sera satisfait sera susceptible de revenir acheter une seconde, puis une troisième, et ainsi de suite. C’est grâce à cela que vous serez véritablement rentable.

Note : il n’est pas nécessaire d’appliquer tous ces conseils à la fois, un seul ou 2 peuvent suffire pour avoir des résultats.

 

Combien peut-on espérer gagner avec le Print On Demand ?

 

Quelles sont les marges en Print On Demand ?

 

Exemple des T-shirts 👕

 

Partons sur un exemple simple où l’on suppose que l’on vend des T-shirts basiques.

Nous allons comparer quels gains on peut avoir sur une marketplace, sur une boutique intégrée et sur une boutique Shopify. Dans cet exemple, nous supposons que l’on est sous le statut d’autoentrepreneur (AE) et que l’on a opté pour le versement libératoire sur l’impôt.

Dans le cas de la boutique Shopify (29,9€/mois), on suppose que l’on achète notre T-shirt chez notre fournisseur à 13,13€ TTC (frais de port inclus) et qu’on le vend à 21.99€  (+ 3€ frais de livraison).

 

  • Marketplace Spreadshirt 

Commission par vente : +3€ TTC

Taxes AE (Prestation de service 23,7%) : -0,71€

Gain net pour 1 produit : +2,29€

Gain net pour 100 produits : +229€

 

  • Boutique intégrée sur la marketplace Spreadshirt

Commission par vente : +7,5€

Taxe AE (Prestation de service 23,7%) : -1,78€

Gain net pour 1 produit : +5,72€

Gain net pour 100 produits : +572€

Il faut ajouter à cela les frais éventuels de publicité

 

  • Boutique personnalisée sur Shopify

Chiffre d’affaires par vente + frais de port (3,5€) : +24.99€ TTC

Prix d’achat + frais de port : -13,13€ TTC

Frais de transaction Stripe (1,4%+0,25€) :-0,6€ TTC

Frais Shopify (2%) : -0,5€ TTC

Taxe AE (achat/revente 13,8%) : -3,45€

Gain net pour 1 produit : +7,31€

Gain net pour 100 produits : +731€

Prix abonnement Shopify : environ 29€ par mois

Il faut ajouter à cela les frais éventuels de publicité

 

Exemple des Mugs ☕

 

Voyons maintenant ce que cela donne dans le cas où l’on vend un mug acheté chez notre fournisseur à 10,5€ TTC (frais de port inclus) et que l’on vend à 19.99€ (+ 3€ frais de livraison) sur notre boutique.

 

  • Marketplace Spreadshirt 

Commission par vente : +2,5€ TTC

Taxe AE (Prestation de service 23,7%) : -0,59€

Gain net pour 1 produit : +2,29€

Gain net pour 100 produits : +229€

 

  • Boutique intégrée sur la marketplace Spreadshirt

Commission par vente : +8€

Taxe AE (Prestation de service 23,7%) : -1,9€

Gain net pour 1 produit : +5,72€

Gain net pour 100 produits : +572€

 il faut ajouter les frais éventuels de publicités

 

  • Boutique personnalisée sur Shopify

Chiffre d’affaires par vente + frais de port (3€): +22.99€ TTC

Prix d’achat + frais de port : -10,5€ TTC

Frais de transaction Stripe (1,4%+0,25€) : -0,57€ TTC

Frais Shopify (2%) : -0,46€ TTC

Taxe AE (achat/revente 13,8%) : -3,17€

Gain net pour 1 produit : +8,29€

Gain net pour 100 produits : +829€

Prix abonnement Shopify : environ 29€ par mois

Il faut ajouter à cela les frais éventuels de publicité

 

À travers ces deux exemples très simplistes, mais pas trop déconnants non plus, vous pouvez vous faire une idée des marges que l’on peut se faire sur certains produits en POD que cela soit sur les marketplaces, sur une boutique intégrée ou sur une boutique hébergée chez Shopify. Évidemment les marges que l’on peut se faire vont dépendre de plusieurs paramètres et peuvent être différentes d’une personne à une autre.

  • Sur les marketplaces comme Spreadshirt, les commissions par produit sont généralement entre 3 à 5€ par vente. Sur la majorité des autres marketplaces, on peut fixer soi-même le pourcentage de commission que l’on souhaite gagner par produit.
  • Sur une boutique intégrée à une marketplace ou sur une boutique personnalisée sur Shopify, Woocommerce, Wix…, les commissions sont plus intéressantes que sur les marketplaces (aux alentours d’une dizaine d’euros). Par contre, il faut prévoir des frais supplémentaires pour acquérir du trafic ainsi que d’autres frais (frais de transaction, frais d’abonnement mensuel…).

Les gains potentiels sont donc différents en fonction de si l’on vend sur les marketplaces ou sur sa propre boutique. Il faudra donc avoir une stratégie différente et adaptée à chaque cas. Après, il est tout à fait possible de vendre à la fois sur les marketplaces et avoir sa propre boutique.

Sur les marketplaces, les marges par produit sont assez faibles, mais vu qu’elles bénéficient d’un fort trafic, il est facile de générer plusieurs ventes par jour et sur plusieurs marketplaces en même temps. De plus, il n’est pas rare qu’un client ajoute plusieurs produits à son panier lors d’une même commande.

Dans le cas d’une boutique, si un client achète sur votre site et qu’il est satisfait de la qualité des produits que vous proposez et de votre service client, il y a fort à parier qu’il repassera commande ou qu’il vous fera de la publicité gratuite. De cette manière, vous arriverez à augmenter considérablement vos marges, et votre Business sera très rentable.

 

Peut-on vraiment vivre du Print On Demand ?

 

Oui, évidemment, il est tout à fait possible de vivre du Print On Demand, d’ailleurs, certaines personnes en vivent déjà très bien. Pour y arriver, cela va dépendre de combien de temps et d’argent on est en mesure d’investir et du niveau de compétences et des stratégies mises en place. Si l’on veut rester réaliste et ne pas se faire trop d’illusions, il ne faut pas s’attendre à en vivre au bout de quelques jours, notamment lorsque l’on débute.

Les résultats peuvent mettre du temps à arriver, ce qui est tout à fait normal. Il faudra persévérer et s’armer de patience pour dans un premier temps, générer des revenus complémentaires et récurrents puis avec l’expérience, les bons outils et les bonnes stratégies, envisager d’en vivre totalement.

 

En résumé

 

Le Print On Demand 👕est un excellent Business-model pour générer des revenus passifs 💰 notamment grâce aux marketplaces.

Son point fort est qu’il permet de ne pas avoir à gérer de stocks, d’impression, ni d’expédition des commandes📦.  Et contrairement à d’autres business similaires en E-commerce comme le Dropshipping, il ne nécessite peu, voire dans certains cas, aucun capital de départ.

Typiquement, il y a deux manières de vendre en POD : l’une sur les marketplaces, et l’autre en créant sa propre boutique. Le premier cas est parfaitement adapté pour générer les passifs et de manière automatique.  La bonne stratégie 🎯 à adopter dans ce cas va être de mettre en ligne un maximum de designs de qualité sur une ou plusieurs marketplaces.

Quant à la création de boutiques (revenus non passifs), c’est un excellent moyen de développer une marque solide et pérenne. Cela va nécessiter d’avoir quelques compétences et un peu de budgets au départ, car il y a plus de choses à gérer par rapport aux marketplaces, mais les marges y sont largement plus intéressantes. Côté stratégie 🎯 à mettre en place, il y en a plusieurs et cela va dépendre de chaque projet. Dans tous les cas, il sera important de proposer des produits de qualité, c’est-à-dire travailler avec un bon fournisseur : il sera aussi primordial de réfléchir à la manière d’acquérir du trafic et de fidéliser ses clients.

Dans le meilleur des mondes, il est tout à fait possible de générer à la fois des revenus passifs via les marketplaces et des revenus non passifs, donc actifs via une ou plusieurs boutiques en ligne.

S’il est plutôt simple de se lancer aujourd’hui dans le Print On Demand et d’obtenir des ventes en y consacrant que quelques heures de travail par semaine, pour réussir, il va falloir être très impliqué, utiliser les bonnes stratégies et les bons outils🛠.

D’ailleurs, il en existe plusieurs qui sont parfaitement adaptés à la recherche d’idées de niches 🔎 et à la création de designs 🎨, ainsi qu’à la mise en ligne et à la publication automatique 🤖, donc il n’y a pratiquement pas d’excuses pour ne pas se lancer, d’autant plus que le Print On Demand a encore de très belles années à nous offrir.

Enfin, gardez à l’esprit que le POD est un business où les résultats arrivent sur le moyen et le long terme, donc soyez patients 🧘‍♂️ et ne vous découragez pas si vous ne faites pas beaucoup de ventes au début.

 

banniere se former au print on demand revenus passifs 1000x400

 

👉Si vous souhaitez vous aussi vous lancer rapidement en Print On Demand 👕et profiter de cette opportunité pour générer des revenus passifs en bénéficiant des meilleures stratégies et conseils 🚀 sachez qu’il existe des formations en ligne🖥 délivrées par des experts dans ce domaine pour vous aider à ne pas faire d’erreurs et réussir plus rapidement que les autres, tout cela à des prix abordables.

👍Pour en savoir plus vous pouvez jeter un coup d’œil à cet article 😉 au sujet des meilleures formations Print On Demand sur le marché francophone.

 

 

 

 

vivre du print on demand

Découvrez la meilleure Formation Print On Demand à -50%

X